La robe Eve (Sew Over It)

Vous est-il déjà arrivé de vous interdire des types de vêtements, comme ça, sans raison justifiée ? Juste parce qu’en 1995, vous aviez essayé un truc mal coupé qui vous avait à jamais dégouté d’une forme en particulier ? Et bien c’est exactement ce que je vivais, depuis des années, avec les robes portefeuille.

DSC_2845
Je me rappelle encore de cette jupe portefeuille trop petite, en jersey marron tout mou, qui me saucissonnait tel un roti de veau. Je l’avais achetée, uniquement parce qu’elle était en solde, et l’ai trainée pendant des années au gré de mes déménagements, sans jamais m’en débarrasser parce que « tu comprends, c’est une marque ! ». Bref, elle a fini un beau jour chez Emmaüs, et m’a traumatisé à jamais des robes portefeuille. Je m’étais persuadée qu’aucune robe ne pourrait jamais faire le tour des mes hanches ENORMES (sens de la mesure ^^), et donc n’ai jamais envisagé de coudre ce type de robe, que je trouvais pourtant si féminine. Et puis il y a eu Eve.

DSC_2805
J’ai résisté longtemps à l’achat du patron, et puis il y a eu tant de jolies versions, que ce soit de Bianca ou d’Abi, que j’ai décidé de faire fi de mes hésitations et de me lancer. Au pire, j’apprendrais plein de choses…au mieux, je gagnais une nouvelle robe dans mon placard. Et puis j’avais le tissu absolument parfait en stock : toutes les conditions étaient réunies pour me lancer. 😉

DSC_2840
Ayant (enfin) trouvé une imprimerie sur Marseille qui imprime les formats A0 sans vous facturer un rein (COREP, 40 Avenue Escadrille Normandie Niemen, 13013 Marseille)(et en plus ils sont super sympas), j’ai opté pour la version pdf de Eve, et fus assez déçue de réaliser, en téléchargeant les fichiers, que le patron se matérialisait sous 3 fichiers A0. A 3€40 l’impression d’un fichier A0, si l’on ajoute le prix du pdf, j’aurais tout aussi pu acheter le patron pochette directement sur le site de Sew Over It. Je saurais dorénavant qu’il vaut mieux vérifier en amont en combien de fichiers A0 se présente un patron pdf. (quand l’option est proposée).(non parce que scotcher plus de 25 pages, vous m’oubliez, c’est insupportable. 😀 )

DSC_2793
J’ai scrupuleusement suivi le tableau des mensurations en pensant à bien vérifier les mensurations du vêtement fini, et donc opté pour une taille 10 sur le corsage, qui s’évase sur une taille 12 au niveau des hanches. N’ayant que 2m de ce crèpe fleuri (acheté chez Bennytex), je suis obligée de réduire les jupes de 9cms. Ainsi, toutes mes pièces rentrent sur mon plan de coupe, tout en respectant le droit fil et le sens du motif.

DSC_2747
L’assemblage de la robe démarre par le corsage. C’est quand celui ci est entièrement monté que l’encolure, coupée dans le biais, est stabilisée par un ruban droit fil. J’ajoute ma jupe, procède rapidement à un premier essayage avant de passer aux finitions…et découvre l’ampleur des dégâts.

IMG_5903

L’encolure s’est totalement distendue, malgré le ruban droit fil. C’est un CARNAGE. J’aurai pu tout à fait jeter la robe à la poubelle, mais zut, j’avais cousu des coutures anglaises partout, j’adorais ce tissu…non, non il devait bien y avoir une solution. Et c’est là que je me suis souvenue de la robe Nissa.

DSC_2869
(Sérieux, vous imaginez un travail aussi minutieux finir à la poubelle ?! NO WAY !)

Quand je m’étais retrouvée face à cette encolure distendue, j’avais appelé ma prof de modélisme en panique qui m’avait conseillé, à l’époque, de tout découdre et de passer un coup de fer sur celle ci, ce qui, peut être, lui permettrait de récupérer sa forme initiale. Et que dans le cas échéant, je pouvais toujours tenter de réduire le surplus en posant un morceau d’élastique transparent. Si pour la robe Nissa, le coup de fer avait suffi, ici il y avait plus de 6cms à résorber…autant vous dire que l’élastique s’imposait.

J’ai alors mesuré mon encolure, déterminé le surplus, coupé un morceau de laminette de la longueur souhaitée, et je l’ai posé, comme lorsque l’on veut froncer avec un élastique : en l’étirant doucement pendant la couture, tout en piquant au point zig zag. Et le miracle fut !

DSC_2852
Sans déconner les filles (les mecs ?), j’ai eu chaud aux miches. Je ne m’attendais pas à un résultat aussi nickel. Et c’est en voyant à quel point les jupes taillées dans le biais se sont elles aussi distendues, que j’ai compris que mon tissu n’avait vraiment, mais alors vraiment pas la moindre stabilité.

IMG_5914
Impressionnant pas vrai ?

J’ai donc du reprendre l’ourlet avec mon arrondisseur de jupe, et j’en ai profité pour réduire un peu la longueur de la robe : vous me connaissez, je les aime au dessus du genou. En tout et pour tout, j’ai raccourci les jupes de 16cms (9 pendant la découpe, et 7 lors de la reprise de l’ourlet.)

DSC_2809

DSC_2754

DSC_2745
Selon les indications, on laisse un trou au niveau de la taille pour passer le lien. Comme ma robe était entièrement montée en couture anglaise, et à l’image de Sew la Jupe, j’ai préféré coudre une boutonnière pour remplacer le trou.

DSC_2867

Et j’ai cousu une pression pour maintenir le décolleté en place.

DSC_2868
Verdict : si l’on omet le surplus de tissu que je découvre sur les photos, au niveau des coutures côtés du corsage, qui font légèrement blouser la taille et proviennent sans doute de la distension du tissu, j’aime beaucoup cette robe. Je la trouve flatteuse et féminine. Ce qui est étonnant est son confort, auquel je ne m’attendais pas du tout ! Ajoutez à ça la légèreté du crepe, j’ai vraiment l’impression de sortir de chez moi en nuisette ! 😀 Je pourrais sans doute vous en dire plus après quelques mois « d’utilisation », mais là tout de suite, je suis assez « rassurée » du résultat : j’ai eu l’impression, tout au long du projet, de foncer droit dans le mur. Alors voir un tel dénouement, honnêtement, c’est un vrai soulagement ! 😀 Et si je dois un jour refaire ce patron, j’opterai sans doute pour un tissu plus stable, comme une batiste de coton.

DSC_2836
Je vous souhaite à tous une belle fin de semaine, et prenez soin de vous ! ❤

51 comments

  1. sewlajupe says:

    Olalalala mais attends, TOI tu lis mon blog ? Et tu le cites dans un article ! C’est la foliiiiiie !!!!! Je te suis depuis mes débuts en couture, c’est grâce à toi que j’ai découvert qu’il y avait un marché de tissus pas chers à 5 min de chez moi (la plaine <3), et à chaque fois j'admire tes réalisations et ton smile qui me donne la patate ! #fangirlàmort! Bravo pour cette nouvelle robe, je suis absolument fan de sa couleur, elle te va super bien ! Bon après-midi ensoleillé 😉

    • Le Papillon says:

      Ah ah ah, t’es dingue, je suis pas une star de la blogo moi ! 😀 Tout juste une blogueuse en carton. 😀 Mais ton enthousiasme me fait chaud au coeur, ton Eve est juste SENSATIONNELLE, j’avais repéré ce tissu à la Plaine et il est juste parfait pour ce modèle. Elle te va divinement, bravo.

  2. Khirya says:

    Magnifique, pour le stabilité du tissu, on ne peut pas le laisser tremper dans un peu d’amidon ? Je fais ça avec les doublures et les tissus fins mais jamais travaillé avec cette matière.

    • Le Papillon says:

      En général on amidonne pour se faciliter la couture, j’aurais peur qu’après lavage la robe se détende…il faudrait que je demande l’avis de ma prof à mon prochain cours de modélisme…

        • Le Papillon says:

          Alors je lui ai demandé et sa réponse est celle que je t’aurai donnée : si tu amidonnes ton tissu, certes ta couture sera plus aisée, mais dès que tu vas laver ton ouvrage et l’étendre post lavage, si ça doit se détendre, ça se détendra. (bien évidemment sur des découpes en biais, comme une jupe cercle ou une encolure cache coeur)

  3. Mélina says:

    J’ai ri, mais j’ai ri!!! Bon franchement je ne sais plus en quelle année c’était (95, t’étais pas née?!!) mais j’ai la même aventure que toi, j’ai une poitrine… peu généreuse (merci les allaitements) et je ne « peux » pas porter de robes cache coeur, et pourtant, j’aimerais beaucoup… Et ton expérience me donne envie d’essayer!! Alors pas avec ce patron, car je viens d’acheter un livre avec 200 robes différentes possibles. ouais, 200……
    Bon, vive le crêpe, n’est ce pas!!!
    Ta robe est superbe, bravo. Et je suis bluffée par la laminette, je pensais que ça allait froncer et pas du tout!!!!! Bravo

  4. Orianne says:

    Elle est magnifique cette robe Emilie! Et ce tissus !!! écoute la technique que tu décris pour résorber l’ampleur du décolleté est purement magique ! Une chance ou le talent car jeter ta robe aurait été gâché !

  5. Corinne says:

    bonjour, j’adore les robes ou les hauts cache cœur, je trouve que c’est le vêtement féminin par excellence. Pourtant, je n’en porte jamais…Très belle robe.

  6. Bisoudoudou says:

    Elle est vraiment très joli et cette couleur te va à ravir ( le bleu te sied à merveille, si je me souviens bien, tu le sais depuis Paul 😉 )
    J’ai toujours aimé les robes portefeuille, celle ci ne déroge pas à la règle ! C’est vrai que ces encolure qui se déforme c’est la plaie, je ne connaissais pas la technique de la laminette !

    • Le Papillon says:

      Oui, j’ai enfin mis le nez dans la colorimétrie, et c’est drôle car les couleurs qui sont censées me correspondre sont celles en effet qui me vont le mieux. J’ai toujours eu du mal avec les couleurs pastels, et en effet, elles ne me sont pas des masses conseillées. 😉

  7. Pascale says:

    Je me suis également interdit les robes cache-coeur pensant qu’elles étaient réservées aux minces longilignes. Et puis, j’en avais tellement envie que j’ai investi dans une baptiste à petit prix et me suis lancée. Au final j’aime beaucoup. Mais je ne sais pas si comme toi j’aurais persévéré. Comme tu as eu raison ! Ce tissu est fabuleux et le modèle de la robe très féminin. Tu es ravissante. C’est vraiment une très belle pièce de garde-robe.

  8. Agnès Legueul says:

    Elle est sublime cette robe ! Et toi tu es superbe dedans ! Ça me donnerait presque envie de tenter les robes portefeuille car moi aussi j’ai peur de faire bibendum !!!!

  9. Lili du Breizhil says:

    J’aime beaucoup les robes portefeuille, je trouve que c’est souvent très flatteur et si féminin. Ta version est vraiment très réussie et ce tissu… Bonne soirée, à bientôt.

  10. catherine says:

    Cette robe est superbe encore plus quand je lis toutes tes mésaventures 🙂
    c’est marrant je viens de couper les pièces d’une robe cache coeur et du coup j’ai peur! Penses-tu qu’avec un autre tissu il y aurait eu moins de pb???
    je n’ai pas trop compris l’étape « Laminette » un petit tuto serait le bienvenu, vraiment 😉
    petite anecdote: « premier vêtement cousu avec ma maman: un cache coeur de chez Burda dans un lin blanc, mais bon quelle horreur il avait un col chemise……ahahahah »
    Merci pour cette source d’inspiration 🙂

  11. Gaiounette à roulettes says:

    Eh bien quelle aventure cette robe ! Mais tu as bien fait de persévérer, elle te va à ravir ! Cette nouvelle coupe de cheveux te va aussi très très bien ! A bientôt !

  12. Carole says:

    Ah bien c’était pour cette robe que je t’avais posé la question pour la taille, je fais du 92 en poitrine et ça correspondait à la taille 12 (qui me parait du coup bien trop grande), ca baillait de partt, un carnage, mais merci pour cette article, je vais réduire à la taille 10 déja!

  13. Cyqlaf says:

    Je trouve que la couleur change ! & cela te va très bien ! /* En fait, c’est vraiment trop pinjuste, tout te va ! */
    Sinon, que d’aventures ! Mais tu as vaincu et c’est bien là l’essentiel !

    • Le Papillon says:

      Oh non, tout ne me va pas, je t’assure ! J’en ai fait l’amère expérience en hiver dernier sur mon fameux manteau, qui s’est avéré être un grand fiasco. Mais j’en parlerai ici quand j’aurai pris ma revanche, car il est hors de question que je ne réalise pas mon manteau sur mesure ! 😉

  14. Cline612 says:

    Oh la la, tu es une chef pour réussir à rattraper tout ça !
    Clairement je rêve d’une robe portefeuille mais c’est pour l’instant un trop grand gap à franchir pour moi !

    • Le Papillon says:

      Oh tu sais, Eve n’est pas très compliquée : il y a peu de pièces à couper, la construction est relativement simple. En fait la difficulté avec ce modèle tient dans le tissu que tu vas utiliser : si tu choisis un tissu stable comme du coton, honnêtement, ça ira !

    • Le Papillon says:

      Oui, c’est bien la première fois qu’un tissu se détend autant. ^^ Et le souci c’est que tu ne sais jamais trop comment le tissu va se détendre…les tissus fluides sont agréables à porter mais alors…ils se méritent ! ^^

  15. Christelle says:

    Aah ! Je viens te terminer une robe portefeuille en jersey et mon encolure baille…. J’avais prévu de la rectifier ce week-end, et je réfléchissais à la manière dont j’allais procéder. Et j’ai eu la bonne idée de lire ton article. Merci merci merci pour cette excellente idée de laminette, je pense que c’est exactement ce qu’il me faut pour rattraper ce défaut !

  16. Rachel says:

    Ca-non !! Je veux la même … Et maintenant je flippe d’utiliser pour la première fois mon coupon de crêpe de viscose que je viens de commander, je sens que ça va être toute une aventure !

    • Le Papillon says:

      Tu sais, il y a différentes sortes de crèpe, et selon le patronnage choisi, peut être (sans doute même !) que tu n’auras aucun souci ! Pour en avoir parlé avec ma prof de modélisme hier, je crois que mon crèpe a un tissage très particulier, vraiment lâche. Elle se demandait même au final si ce tissu n’était pas destiné à de l’ameublement, donc pas du tout adapté à du vêtement. Mais ça hélas, tu ne le sais pas avant de le coudre…et parfois même les vendeurs ne sont pas au courant de ces subtilités…

  17. Alicia says:

    Et soudain, elle lut ton post et vit la lumière… <chant d'église en fond sonore" .

    Je découvre ton post via Sew La Jupe et je me dis que cette astuce est très très bonne car les soucis que tu décris, je les ai vécus également avec ma version fluide de la robe Eve!

    En plus j'aime bien ton style (d'écriture et de vêtement). Bref c'est le coup de coeur ;-). Si tu veux jeter un oeil à ma complainte sur les décolletés qui baillent, c'est par ici : https://marquiseelectrique.com/fr/couture-de-la-soie-5-erreurs-a-eviter/

    J'ai rajouté un lien vers ton article, ce sera utile à mes lectrices aussi 😀

Laisser un commentaire